Sécurite incendie des structures en bois

Sécurite incendie des structures en bois

Le bois est un matériau inflammable tout en ayant des aspects sécuritaires en cas d’incendie. En effet, le bois se carbonise uniformément, à raison de 1 millimètre par minute, ainsi sa résistance à la charge et son effondrement peuvent être précisément calculés à l’avance. Ceci facilite le travail des secouristes.

Les structures en bois peuvent aisément atteindre des temps de freinage de la combustion de 30, 60, 90 et 120 minutes. Cette caractéristique peut être obtenue avec des revêtements des structures, le plus souvent avec des couvertures de plaque-plâtre et avec un dimensionnement de réserve de carbonisation. En cas d’incendie, l’eau absorbée dans le plâtre se vaporise tout en maintenant une basse température de la plaque opposée, ce qui empêche le déclenchement de l’incendie. Les cavités de la structure peuvent être remplies d’une matière isolante non inflammable qui protège les structures en bois et ralentit la carbonisation du bois.

Outre la protection incendie structurelle, les maisons en bois peuvent être équipées d’un appareil d’extinction automatique (pulvérisateur). Le système d’extinction recommandé pour une maison en bois est un pulvérisateur haute pression (Hi-Fog). En se déclenchant, il n’arrose pas brumise l’eau, ce qui étouffe le feu avec efficacité. Le système arrose les structures. Différemment de l’eau, il fonctionne de manière tridimensionnelle et est capable d’éteindre le feu sous la table où l'eau n’a pas accès.