La gestion durable des forêts

La gestion durable des forêts

La gestion durable des forêts signifie la garantie de l’exploitation forestière : au courant de l’année, il pousse plus de bois qu’il n’en est abattu. En Finlande, on pratique depuis déjà longtemps la gestion durable des forêts.

Par économie forestière durable, on entend que l’entretien et l’exploitation de la forêt sont durables  sur les plans écologique, sociologique, économique et culturel. Six critères ont été déterminés pour évaluer la durabilité de la gestion forestière. Chaque critère a été évalué par divers indicateurs quantitatifs et qualitatifs. Les résultats de mesure indiquent l’influence à long terme des différentes mesures sur la durabilité de la foresterie. En Finlande, les critères et indicateurs applicables reposent  sur les modèles paneuropéens approuvés à l’échelle internationale. C’est sur cette base qu’ont été publiés des rapports qui décrivent l’état des forêts et de l’économie forestière.

L’évaluation de la durabilité des forêts finlandaises est établie à l’aide d’une série d’indicateurs paneuropéens. Des baromètres nationaux supplémentaires ont été réalisés dans différents contextes, ou encore les indicateurs paneuropéens ont été modifiés pour mieux répondre aux conditions nationales. L’état des forêts finlandaises a été évalué à quatre reprises sur la base des indicateurs paneuropéens en 1997, 2000, 2007 et 2011.

Les six critères paneuropéens de gestion durable des forêts sont :

  1. Conservation et amélioration appropriée des ressources forestières et de leur contribution aux cycles mondiaux du carbone ;
  2. Maintien de la santé et de la vitalité des écosystèmes forestiers ;
  3. Maintien et encouragement des fonctions de production des forêts (bois et hors bois) ;
  4. Maintien, conservation et amélioration appropriée de la diversité biologique dans les écosystèmes forestiers;
  5. Maintien et amélioration appropriée des fonctions de protection de la gestion des forêts (notamment sols et eau) ;
  6. Maintien d'autres bénéfices et conditions socio-économiques.