Comment un pont en bois est-il fait ?

Comment un pont en bois est-il fait ?

Les ponts à tension transversale appartiennent à la nouvelle technique de construction de ponts qui est particulièrement populaire. Le type de base de ce genre de pont comprend une dalle composée de planches ou de poutres de bois lamellé-collé situées BOISdans le sens de la longueur du pont. Elles sont pressées les unes contre les autres à l’aide de barres d’acier pour lesquelles des trous ont été forés dans le bois dans le sens transversal. Ce type de pont convient à des portées de 3 à 36 m. La société Versowood a mis au point une structure de tablier en treillis qui comprend des poutres de lamellé-collé et du bois scié. Ce genre de pont convient à des portées allant jusqu’à 30 mètres.

Comment construire un pont en bois?

  1. Un pont routier en bois se compose de poutres massives en bois lamellé qui sont fabriquées en collant parallèlement plusieurs poutres. Les poutres sont fixées les unes aux autres lors de la construction.
  2. Des tiges de traction sont installées dans les trous forés dans les poutres. Elles sont serrées à un couple de 15 tonnes, ce qui transforme le tablier du pont en une structure porteuse unie.
  3. Une couche d’étanchéité est posée sur le tablier, puis des couches d’usure en asphalte d’une épaisseur totale de 110 mm. Ces couches ont une épaisseur totale de 80 mm pour les ponts destinés aux véhicules légers et aux piétons. 
  4. Les garde-corps sont vissés sur les attaches en acier inoxydable qui ont été fixées sur les joints de la structure en poutres. La résistance des garde-corps est toujours inférieure à celle des structures porteuses pour que les collisions éventuelles n’endommagent pas celles-ci. Le remplacement des garde-corps est facile, car ils sont fixés avec des vis. La structure des garde-corps est conforme à la solution standard utilisée pour d’autres ponts.
  5. Les structures porteuses peuvent être peintes. Divers revêtements en bois sont employés pour protéger les structures en bois contre les intempéries. Ce sont des couches d’usure faciles à remplacer au besoin.