Caractéristiques physiologiques

Caractéristiques physiologiques

Le bois influe non seulement sur l’aspect extérieur et l’atmosphère, mais également entre autres sur la qualité de l’air intérieur et l’acoustique. Il a la capacité d’absorber l’humidité et de la restituer si besoin, c’est-à-dire de réguler les variations d’humidité intérieure. Un niveau égal d’humidité permet d’améliorer la qualité de l’air intérieur en diminuant le besoin d’aération et en augmentant l’efficacité énergétique.

Grâce à son effet anti-bactérien, le bois prévient la croissance des microbes nuisibles.  C’est pourquoi le bois est souvent utilisé par exemple dans les saunas et les planches à découper. Les excellentes propriétés acoustiques du bois sont mises à profit dans la fabrication des instruments de musique et les revêtements intérieurs des salles de conférence et de concert.

L’emploi du bois dans l’aménagement intérieur permet, dans le meilleur des cas, d’influer sur l’humeur et le niveau de stress des personnes qui fréquentent les locaux. Selon certaines études, l’utilisation du bois provoque chez l’homme des réactions positives tant sur le plan physiologique que psychologique. Les surfaces en bois apportent  de la chaleur, de l’intimité et du calme dans l’habitat.  Dans ce domaine, le bois est meilleur que tout autre revêtement ordinaire.  Une surface en bois produit une sensation naturelle et sûre au toucher.

Toucher une surface en bois produit une sensation physiologique plus douce que de toucher d’autres matériaux.  Une étude a montré que toucher de l’aluminium à température ambiente, du plastique froid ou de l’acier inoxydable provoque une réaction de stress dans l’organisme sous la forme de l’augmentation de la pression artérielle.  Le bois, par contre, ne provoque pas de réaction similaire.