Bois lamifié (LVL)

Bois lamifié (LVL)

Par bois lamifié, on entend un produit de bois destiné aux structures porteuses fabriqué à partir de placages minces obtenus par déroulage. Son terme officiel en anglais est LVL (Laminated Vaneer Lumber).

Le bois lamifié est utilisé dans la construction et la rénovation de bâtiments ainsi que dans l’industrie. Il est employé entre autres dans poutres porteuses, des piliers, des treillis ainsi que les éléments des fenêtres et des portes.
 
Le bois lamifié finlandais est fabriqué en recollant des placages d’épicéa d’une épaisseur de 3 mm de manière à ce que l’ensemble des placages soit orienté dans le même sens. On fabrique aussi un bois lamifié dans lequel une partie des placages sont entrecroisés. Les placages ne sont ni poncés ni remplis, mais, sur commande, il est possible de fabriquer un bois lamifié dont les placages de surface ont été sélectionnés et poncés. Le bois lamifié est disponible avec différentes finitions ou traité par imprégnation dans la classe AB. Ses caractéristiques sont définies conformément à la norme SFS-EN 14374.
 
La largeur maximale du bois lamifié est d’environ 2,5 mètres. Sa méthode de fabrication permet de fabriquer des pièces longues, mais la longueur maximale possible est d’environ 25 mètres en raison des difficultés de transport. La largeur minimale des poutres est de 27 mm et maximale de 75 mm avec des intervalles de 6 mm. Les hauteurs standards sont de 200, 225, 260, 300, 360, 400, 450, 500, 600 et 900 mm.
 
La portée typique des structures horizontales en bois lamifié est de 5 à 12 mètres. Outre les structures de plafond et de plancher, le bois lamifié est utilisé dans les poutres de soutien général et pour des ouvertures ainsi que pour raidir des structures. Lors d’un incendie, la vitesse de carbonisation des poutres en bois lamifié est de 0,6 mm/min.