- Le bois a des effets psychiques sur l’homme et il diminue le stress de la même manière que la nature en général, dit Mme Marjut Wallenius, docteur en psychologie et chargée de cours à l’Université de Tampere. L’emploi du bois est bon pour la santé et contribue au bien-être du corps et de l’âme.
M. Tapio Anttila, architecte d’intérieur finlandais, estime que l’intérêt pour le développement des marques de produits à base de bois est en croissance rapide. Lauréat de nombreux prix de design internationaux, cet architecte a participé à la réforme de la conception de l’utilisation du bois et du design relatif au bois en collaboration avec des architectes de la nouvelle génération. Tapio Anttila est l’un des créateurs du concept et du projet Woodism dans lesquels de jeunes architectes interviennent en faveur de nouveaux emplois expérimentaux du bois. L’équipe dessine et fabrique des meubles et des objets utilitaires à partir des arbres abattus dans les cours et les parcs.
Pour M. Olli Rehn, commissaire aux affaires économiques et monétaires de l’Union européenne, la construction en bois est une réponse aux grands défis européens de l’avenir, tels que la diminution des émissions dues à la construction et la promotion de l’efficacité des ressources. – Bien que l’industrie du bâtiment ne soit pas au sein du système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre, la promotion de la construction en bois pourrait avoir des effets considérables en ce qui concerne la réduction des émissions, dit M. Rehn. Parmi les nouvelles possibilités de la construction en bois, M. Rehn mentionne la diminution glogale des émissions de dioxyde de carbone, la promotion de l’emploi de matériaux durables et écologiques ainsi que l’augmentation de l’efficacité des ressources dans le domaine du bâtiment. – La promotion de la construction en bois pourrait donner des résultats considérables, étant donné que le bois absorbe le dioxyde de carbone de l’atmosphère, dit M. Rehn.

Pages