serlachius museum
L’agrandissement du Musée Gösta de la Fondation Serlachius à Mänttä, Finlande, a une superficie de près de six mille mètres carrés. Construit à côté de l’ancien bâtiment de musée, il vient d’ouvrir ses portes au public. Les structures de ce pavillon en bois d’une longueur de 135 mètres sont en bois lamellé et le revêtement en planches verticales traitées.
En Norvège, les politiciens ont opté pour l’augmentation considérable de l’emploi du bois dans la construction de nouveaux ponts. La part des ponts en bois est actuellement d’environ 10 % en Norvège, tandis qu’elle est d’environ 4 % en Finlande. L’augmentation de l’emploi du bois dans la construction des ponts fait partie du programme de promotion de la construction en bois du gouvernement norvégien.
La forêt et le bois ont donné à la nouvelle Maison de la Musique d’Helsinki son aspect extérieur, son caractère, son ambiance, mais aussi des expressions imagées. Sa salle en forme de seau en bois évoque un sauna à fumée avec ses chaleureux tons foncés de panneaux bouleau ; son auditorium à l’atmosphère d’un verger abrite des bancs placés comme des rangées des troncs qui se chevauchent ; ses escaliers en bois traversent la salle comme des ruisseaux et l’auvent qui réfléchit les ondes sonores dans la salle, Sointilatvus, la Couronne (l’arbre) de la sonorité, a obtenu son nom à l’issue d’un concours d’idées auprès du public. Il semble donc que la salle principale fera partie un jour du paysage national finlandais.
La production des éléments en bois massif CLT commence après une longue attente à Kuhmo, en Finlande. M. Juha Virta, directeur général et fondateur de la société Crosslam Oy, pense que l’expérience acquise en Europe dans la production en bois lamellé-croisé et l’utilisation de celui-ci dans la construction a encouragé à prendre la décision de lancer la production en Finlande.
L’augmentation de la popularité de la construction en bois en Autriche est due au peu de temps que sa réalisation demande, à sa compétitivité et à son aspect écologique. L’emploi des panneaux de bois lamellé-croisé (CLT) préfabriqués pour la construction des immeubles résidentiels, des jardins d’enfants, des résidences du troisième âge et des centres commerciaux est notamment en croissance. Un ensemble de 12 immeubles comprenant au total 143 appartements sera construit au centre de Graz. – A l’origine, il était prévu de construire ces immeubles en béton, mais nous avons, en tant qu’investisseur, désiré trouver une autre solution et changer notre image. C’est pourquoi nous avons choisi le bois, explique M. Martin Partoll, directeur général de la société Aktiv Klimahaus.
M. Matti Kuittinen, chercheur à l’Université Aalto, considère le changement climatique comme étant le plus grand défi pour l’homme et l’écosystème tout entier. Le taux de CO2 dans l’atmosphère est passé, en quelques siècles, de 300 à 400 parties par million, issues entre autres de la combustion des carburants fossiles. Afin d’éviter une catastrophe environnementale fatale, une convention internationale prévoit de limiter le réchauffement global à 2 degrès Celsius. Pour ne pas le dépasser, un maximum d’un trillion de tonnes de CO2 pourra être dégagé dans l’atmosphère. Ce chiffre est pour l’instant d’environ 0,6 trillion de tonnes, mais la quantité des émissions est en croissance rapide. Si nous continuons sur le chemin de ”Business-as-usual”, un trillion de tonnes de CO2 sera atteint dans 27 ans.
Les composants et les systèmes de bâtiment légers et facilement modifiables sont rendus possibles par l’emploi de nouveaux produits en bois composite. M. Jyrki Vuorinen, professeur en science des matériaux à l’Université de Technologie de Tampere, estime que la mise au point actuelle des matériaux conduira à un renouvellement considérable du Bâtiment.
M. Pekka Haavisto, ministre finlandais de la Coopération au développement, encourage les entreprises du secteur des produits en bois à étendre leurs activités sur le marché international croissant de l’aide humanitaire fournie aux zones touchées par une catastrophe où il y a une demande pour des refuges d’urgence en bois.
Le bois s’est répandu comme matériau de construction pour hôpitaux, car il est bénéfique au rétablissement des patients, diminue le stress et améliore l’humeur des gens. Le bois est visiblement présent par exemple dans le projet hospitalier de Kajaani. Selon Mme Marjut Wallenius, docteur en psychologie et chargée de cours à l’Université de Tampere, l’emploi du bois dans les résidences du troisième âge et les hôpitaux est bon pour la santé et contribue au bien-être du corps et de l’âme. – C’est pourquoi je lance un défi aux architectes et aux ingénieurs structure en souhaitant aussi que le bois soit visible dans les intérieurs, dit Mme Wallenius.
- Parmi les matériaux, le bois a des effets particulièrement bénéfiques sur le bien-être des hommes. On a constaté que le bois influe positivement entre autres sur la qualité de l’air intérieur, l’équilibre de l’humidité, le confort et l’acoustique, dit M. Heikki Lindroos, architecte d’intérieur. L’objectif du projet de recherche RED with Wood de l’institut universitaire professionnalisé Kymenlaakson ammattikorkeakoulu est d’examiner les facteurs qui influent sur la qualité de l’environnement et d’étudier les nouveaux emplois du bois dans la construction pour améliorer encore le bien-être. Selon M. Heikki Lindroos, qui dirige ce projet, les effets considérables du milieu construit sur l’homme sont malheureusement souvent négligés.

Pages