According to Minister of Economic Affairs Olli Rehn, the government is furthering use of wood products in construction as part of its strategic goal for bioeconomy and clean solutions. "It is now important to continue development of industrial wood construction and further improve competitiveness of wood as a construction material as part of Finland's bioeconomy development. Know-how and experience increase most through hands-on wood construction sites. This pertains to multi-storey residential buildings, public buildings, hall-like buildings and even wooden bridges. It requires continued good collaboration between the government, wood product companies and construction companies."
L’Autrichien Dr. Erich Wiesner a remporté cette année le prix Schweighofer de 100 000 euros qui est décerné tous les deux ans. Le prix pour l’œuvre d’une vie est attribué à une personne ou une organisation dont le travail a été exemplaire pour l’industrie forestière et des produits de bois européenne tout entière.
La reprise de la croissance économique européenne permettra également d’augmenter la part de marché du contreplaqué. Selon M. Mika Sillanpää, directeur de la division commerciale du contreplaqué chez UPM, il faudra se préparer à une forte croissance dans le marché du contreplaqué. Plus de 90 % de la production d’UPM Plywood va à l’exportation.
La construction des maisons individuelles à ossature en bois massif CLT, très répandue en Amérique du Nord et en Europe centrale, a fait son entrée sur le marché finlandais des maisons préfabriquées. La recherche-développement dans cette méthode de construction nécessitant un important savoir-faire relatif aux produits et aux processus a été lancée en raison de la diminution de la demande de maisons préfabriquées et du changement apparu dans les habitudes de consommation des clients. La société Olament Oy, fournisseur des éléments en bois massif, et la société Vivola Oy, fournisseur des livraisons globales de maisons préfabriquées, attendent une forte croissance de ce nouveau produit.
La technologie de construction en éléments et en modules en bois gagne rapidement de terrain en Finlande dans la construction publique. Pour les communes et les villes, les éléments préfabriqués en bois financés par le système de crédit-bail fournisseur sont une solution rapide pour construire des écoles, des jardins d’enfants et des résidences pour personnes âgées. Les fondations de ces bâtiments transférables se font rapidement, les éléments sont faciles à transporter et rapides à monter sur le chantier.
Stora Enso lance en Finlande la production du bois lamifié LVL (Laminated Veneer Lumber). Une nouvelle chaîne de production d’éléments préfabriqués en bois obtenus par déroulage sera mise en marche dans le deuxième quart de l’année 2016 à la place de l’ancienne machine à papier de l’usine de Varkaus. L’objectif de cette société est de compléter sa gamme actuelle de produits affectée au bois scié et au bois lamellé-croisé par la fabrication d’un produit de bois reconstitué connu et utilisé à l’échelle mondiale qui convient à divers usages dans le domaine de la construction.
Une certification de type a été accordée par les autorités à un pont pour circulation légère et à un pont routier fabriqués en lamibois par la société Versowood Oy, le premier fabricant finlandais de ponts en bois. M. Ville Kopra, directeur général, est satisfait du résultat final du processus de certification s’étendant sur plusieurs années et estime que cette certification ouvre de nouveaux marchés pour la construction de ponts en bois.
M. Petteri Orpo, Ministre de l’Agriculture et de la Forêt dans le gouvernement finlandais, pense qu’il est important que la société crée dès maintenant et dans l’avenir de bonnes conditions pour le développement et la commercialisation de la construction en bois. Selon l’avis de M. Orpo, les mesures prises et les programmes adoptés par le gouvernement font partie de la stratégie bio-économique et de la lutte contre le changement climatique. « La sylviculture et la transformation du bois sont la colonne vertébrale de notre bio-économie. Les produits de l’industrie du bois, qui constituent une part vitale de l’industrie de la construction dans sa totalité, sont un bon exemple de matériaux renouvelables à faible émission de carbone qui permettent de passer à une construction efficace du point de vue de l’emploi des ressources. »
L’industrie mobilière finlandaise qui s’est couverte d’une gloire mondiale avec ses produits de design fait l’objet d’une restructuration. La valeur des importations de meubles a été, l’année dernière, presque quadruple par rapport à celle des exportations. Etant donné que la production de masse est transférée dans des pays où les frais de production sont moins élevés, seules les entreprises spécialisées sont capables de réussir.
Dans son nouveau rapport sur les changements climatiques, l'ONU met en garde contre l'implication des activités humaines dans le réchauffement climatique en cours : sans réaction rapide et globale, les conséquences seront irréversibles et dangereuses. La teneur en gaz à effet de serre de l'atmosphère étant plus élevée que jamais auparavant, il est nécessaire de prendre d'urgence des décisions concrètes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Selon ce rapport, nous disposons de peu de temps pour maîtriser le réchauffement climatique à des frais raisonnables. L'objectif est de réduire les émissions de 40 à 70 % en 2010 - 2050 et d'abandonner entièrement l'emploi des combustibles fossiles avant l'année 2100.

Pages