Les produits de bois composite révolutionnent la technologie du Bâtiment

Les produits de bois composite révolutionnent la technologie du Bâtiment

Les composants et les systèmes de bâtiment légers et facilement modifiables sont rendus possibles par l’emploi de nouveaux produits en bois composite. M. Jyrki Vuorinen, professeur en science des matériaux à l’Université de Technologie de Tampere, estime que la mise au point actuelle des matériaux conduira à un renouvellement considérable du Bâtiment.

 

Les composants et les systèmes de bâtiment légers et facilement modifiables sont rendus possibles par l’emploi de nouveaux produits en bois composite. M. Jyrki Vuorinen, professeur en science des matériaux à l’Université de Technologie de Tampere, estime que la mise au point actuelle des matériaux conduira à un renouvellement considérable du Bâtiment.

- Les possibilités du bois en tant que matériau sont nombreuses, car les produits composites sont façonnables, permettent de créer des structures compliquées et et offrent d’excellentes possibilités architecturales. Des structures voûtées, par exemple, peuvent être fabriquées par compression à partir du bois composite sans besoin d’usinage ni de collage des pièces, explique M. Vuorinen.

La technique des matériaux offre, selon M. Vuorinen, une excellente possibilité pour créer des structures et des solutions de construction légères et modifiables. - Nous développons par exemple actuellement la personnalisation de masse à l’aide de la technique d’impression tridimensionnelle dont l’objectif est de fournir, avec un matériau à base de pâte chimique, des produits complexes pour les besoins de l’architecture et de la construction. Ce genre de production permet de produire en masse avec un bon rapport efficacité-coût, par exemple pour remplacer les ornements d’un vieux bâtiment prestigieux.

- On peut, par exemple, reproduire à un prix raisonnable les anciens détails et ornements sculptés sur bois des bâtiments. Je pense que personne ne serait capable de reconstruire le château de Versailles en employant les anciennes méthodes de construction. Les nouveaux matériaux composites à base de bois le rendent possible, rappelle M. Vuorinen.

Nouveaux matériaux façonnables à base du bois

- La légèreté des matériaux ainsi que la possibilité de les façonner et de les modifier seront essentielles à l’avenir dans le secteur du bâtiment. La nouvelle technologie permettra de modifier le bâtiment avec de nouveaux matériaux pour qu’elle s’adapte facilement à la situation de ses habitants, dit M. Vuorinen. Les tendances sociales importantes, telles que les besoins de la population vieillissante, devront être prises en considération dans la recherche-développement par l’industrie du bâtiment. 

M. Vuorinen trouve que le bois renforcé avec des résines plastiques est un excellent matériau pour la construction. Il peut être utilisé entre autres dans les matériaux de construction, pour les besoins de l’industrie automobile et pour la fabrication d’instruments de musique. La science des matériaux considère le bois comme une source de matière première qui peut être utilisé pour produire de nouveaux matériaux et remplacer d’anciens matériaux, tels que différents plastiques.

- Le bois peut servir à produire de nouveaux matériaux qui ont des propriétés tout à fait nouvelles, telles que la possibilité de façonnage. On peut l’utiliser par exemple comme matière de remplissage et de renforcement pour le plastique, explique M. Vuorinen. Un matériau peu coûteux peut être transformé en différents produits, entre autres pour les besoins du secteur du bâtiment. Nous pouvons non seulement produire des structures très légères et résistantes, mais également jouir de l’effet produit par le bois lorsqu’on le touche et de l’ambiance chaleureuse qu’il dégage.

Les matériaux de l’avenir sont renouvelables

La recherche-développement porte sur l’intelligence des matériaux. - On pourra ajouter des caractéristiques intelligentes dans des matériaux organiques et gérer leur comportement par exemple à l’aide des capteurs intégrés. Dans l’avenir un matériau fonctionnel à base de bois s’ouvrira comme une pomme de pin sous l’influence de l’humidité ou de la variation de la température. Lorsque le soleil brille, les structures murales fléchissent afin de capter la chaleur. Elles se plient lorsque le soir arrive. En étudiant la biomimétique de la nature, nous pourrons un jour créer un bâtiment auto-aérant, dit M. Vuorinen.

- Comme on le dit, c’est un vilain oiseau que celui qui salit son propre nid. Il est important de concevoir les processus de la construction de façon à ne pas détruire l’environnement durant les phases de construction, d’utilisation ni de démolition. L’amiante est un bon exemple d’un mauvais choix de matériau de construction.

M. Vuorinen rappelle que l’habitat de l’homme a subi une longue évolution dont l’influence se fait encore sentir aujourd’hui. - La trace psychologique existe toujours dans le bois. Elle est innée en nous, car le bois s’est transformé en un matériau sûr et chaleureux au cours d’une longue évolution. En comparaison, l’histoire de la construction en béton est très courte. C’est une des possibilités du bois.

De l’avis de M. Vuorinen, n’importe quel matériau ne peut pas être appelé matériau de l’avenir. – L’efficacité écologique et la renouvelabilité du matériau sont requises. Le matériau de construction doit aussi permettre une vie sûre et digne pour un être humain. Nous ne pouvons pas gaspiller les matériaux et c’est pourquoi nous désirons encourager l’emploi de matériaux renouvelables. La véritable compétitivité du Bâtiment proviendra à l’avenir d’une conception basée sur le cycle de vie, dit M. Vuorinen.

Artikkelipalvelu Markku Laukkanen

Informations supplémentaires : M. Jyrki Vuorinen, +358 40 849 0110, jyrki.vuorinen@tut.fi