Le bois au cœur de la construction bénéfique au bien-être

Le bois au cœur de la construction bénéfique au bien-être

- Parmi les matériaux, le bois a des effets particulièrement bénéfiques sur le bien-être des hommes. On a constaté que le bois influe positivement entre autres sur la qualité de l’air intérieur, l’équilibre de l’humidité, le confort et l’acoustique, dit M. Heikki Lindroos, architecte d’intérieur. L’objectif du projet de recherche RED with Wood de l’institut universitaire professionnalisé Kymenlaakson ammattikorkeakoulu est d’examiner les facteurs qui influent sur la qualité de l’environnement et d’étudier les nouveaux emplois du bois dans la construction pour améliorer encore le bien-être. Selon M. Heikki Lindroos, qui dirige ce projet, les effets considérables du milieu construit sur l’homme sont malheureusement souvent négligés.

 

- Parmi les matériaux, le bois a des effets particulièrement bénéfiques sur le bien-être des hommes. On a constaté que le bois influe positivement entre autres sur la qualité de l’air intérieur, l’équilibre de l’humidité, le confort et l’acoustique, dit M. Heikki Lindroos, architecte d’intérieur.

L’objectif du projet de recherche RED with Wood de l’institut universitaire professionnalisé Kymenlaakson ammattikorkeakoulu est d’examiner les facteurs qui influent sur la qualité de l’environnement et d’étudier les nouveaux emplois du bois dans la construction pour améliorer encore le bien-être. Selon M. Heikki Lindroos, qui dirige ce projet, les effets considérables du milieu construit sur l’homme sont malheureusement souvent négligés.

 - Tous les choix que l’on fait pour l’aménagement intérieur, tels que les matériaux, l’éclairage, les couleurs et les formes, ont une influence sur l’homme sans qu’il le perçoive. Un environnement restoratif bénéficie, par tous ses éléments, au bien-être physique et mental de l’homme et il respecte en même temps la nature, dit M.  Lindroos.

Le bois diminue le stress et contribue à la guérison

L’odeur d’un tronc de pin récemment abattu est captivante pour les Finlandais les plus urbains, tout comme l’éclosion des premières feuilles de bouleau. On a constaté que d’exploiter les caractéristiques naturelles du bois dans les bureaux ou les hôpitaux diminue le stress et contribue à la guérison.

- Le bois est également un matériau écologique et conforme aux principes du développement durable qui crée de la multisensorialité dans l’espace. Il agit favorablement sur l’air intérieur et l’équilibre de l’humidité à l’intérieur des bâtiments, car les composés chimiques qu’il contient améliorent l’air intérieur. En tant qu’élément expansif, le bois purifie l’air intérieur, explique M. Lindroos.

Les mauvais choix peuvent provoquer des effets négatifs et nuire à la santé. – Un bon milieu peut favoriser le bien-être physique et mental. La conception restorative prend en compte les bruits, l’éclairage et le toucher des matériaux, dit M. Lindroos.

Le bruit non maîtrisable est le facteur qui provoque le plus de stress dans les écoles, les centres commerciaux et les établissements de soins. La maîtrise du bruit améliore en revanche l’interaction sociale des hommes. Sur les surfaces, le bois est un matériau chaleureux en harmonie avec la lumière et les sons.

- Le toucher physique du matériau fait partie intégrante de la sensation produite par un espace ou un objet. Cette sensation peut évoquer des souvenirs positifs. Les bonnes et les mauvaises odeurs laissent aussi des traces puissantes dans notre mémoire, dit M. Lindroos.

L’architecture doit favoriser la santé et le bien-être

M. Lindroos dit que l’architecture des milieux construits devrait toujours affermir la santé et le bien-être mentaux et physiques. – La conception restorative tient compte des bonnes propriétés du bois dans l’aménagement intérieur sous diverses formes. Les caractéristiques acoustiques du bois, par exemple, sont exploitées depuis longtemps dans la conception des palais d’opéra. Cela est également valable à plus petite échelle.

Un espace bien conçu favorise, selon M. Lindroos, la santé et le bien-être de l’homme aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. – Il produit un sentiment de maîtrise de la situation et de sécurité. La conception restorative permet d’influer sur cela. Comme exemple, M. Lindroos mentionne Alvar Aalto qui, dans sa théorie de synthèse architectonique, a combiné la technique et l’art à des facteurs sociaux dès les années 1930.

- Nous devons également à l’avenir former des architectes et des concepteurs qui comprennent l’environnement. Les étudiants actuels et futurs auront besoin d’informations restoratives, que leur futur travail consiste à créer des chaises ou des milieux hospitaliers, résume M. Lindroos.

L’architecture en bois augmente le confort

Mme Marjut Wallenius, docteur en psychologie, a étudié les zones résidentielles et leur confort du point de vue architectural. - A mon avis, il est essentiel pour le milieu d’habitation que des bâtiments et des environnements esthétiquement vivants et doux soient construits parallèlement aux bâtiments en béton. En tant que matériau, le bois est important non seulement à l’intérieur mais également à l’extérieur, car, dans la psychologie environnementale, c’est un facteur qui améliore le confort, dit Mme Wallenius.

L’architecte Markku Sievänen qui a dessiné le centre de bien-être Onni pour personnes âgées, situé à Pukkila, explique qu’il a utilisé des surfaces en bois et des couleurs chaleureuses pour que le centre ressemble autant que possible à un foyer privé. – Ces personnes habitent dans le centre Onni. C’est pourquoi j’ai employé des lumières, des couleurs et des matériaux qui rendent l’établissement plus intime. Nous désirons utiliser autant que possible le bois, car il permet de créer une ambiance intime et d’apporter de la joie aux habitants des résidences pour personnes âgées, dit M. Sievänen.

Mme Wallenius pense qu’il faut pouvoir combiner le bois à d’autres matériaux à l’intérieur et à l’extérieur. – Le bois donne le maximum de résultat, par exemple dans le secteur de la santé publique, lorsqu’il est utilisé dans les espaces intérieurs. Pour étudier le bois en tant que partie intégrante de l’architecture, il nous faudra davantage d’informations sur les facteurs qui le rendent si apprécié.

Dans des enquêtes sur la satisfaction des habitants, on a remarqué que le bois est considéré comme matériau naturel et désirable pour les espaces intérieurs et extérieurs, aussi bien dans des maisons individuelles que dans des immeubles résidentiels.

Artikkelipalvelu Markku Laukkanen

Informations supplémentaires : M. Heikki Lindroos, 044 702 8915,heikki.lindroos@kyamk.fi

Mme Marjut Wallenius, +358 50 327 9968, marjut.wallenius@uta.fi

M. Markku Sievänen, architecte, 050 596 2048, markku.sievanen@ark-sievanen.fi

 

Une équipe multidisciplinaire de l’Université Aalto, des universités de Tampere et d’Helsinki, du centre de recherche VTT et de l’Institut national pour la santé et le bien-être a participé à la planification du projet RED with wood de Kyamk.

Restorative Environment = environnement restoratif, environnement guérissant, environnement vitalisant, environnement sain, environnement thérapeutique. L’objectif d’un environnement restoratif est de contribuer au bien-être physique et mental de l’homme par tous les moyens et de respecter la nature.