Lancement de la production en bois lamellé-croisé (CLT) en Finlande et les attentes croissantes qu’elle offre

Lancement de la production en bois lamellé-croisé (CLT) en Finlande et les attentes croissantes qu’elle offre

La production des éléments en bois massif CLT commence après une longue attente à Kuhmo, en Finlande. M. Juha Virta, directeur général et fondateur de la société Crosslam Oy, pense que l’expérience acquise en Europe dans la production en bois lamellé-croisé et l’utilisation de celui-ci dans la construction a encouragé à prendre la décision de lancer la production en Finlande.

- Je suis certain qu’il existe, sur le marché, une demande pour un produit fabriqué en Finlande, car la construction en bois lamellé-croisé commence à être connu dans la construction des immeubles résidentiels en Finlande. Nous avons pour objectif de réaliser une commercialisation des éléments de construction et des parties de produits comprenant la vente des éléments pour différents projets de construction, par exemple les maisons individuelles, les immeubles et la construction publique, dit M. Virta.

- Nous nous considérons comme le pionnier finlandais de la construction en bois lamellé-croisé dont la production a ses racines dans les forêts de Kainuu. Nous employons uniquement le pin et le sapin certifiés originaires de Kainuu qui poussent lentement et sont de haute qualité, car la provenance du bois joue un grand rôle sur le marché d’exportation.

M. Virta estime que la compétitivité de la construction en bois lamellé-croisé est due à sa flexibilité et à sa rapidité de construction qui nécessitent une bonne logistique et la maîtrise des détails. - Un élément en bois massif (CLT) est un matériau tout prêt pour les structures et les surfaces. Les facteurs de bien-être psychique et physique créent une plus-value considérable pour la construction en bois, les maisons construites en bois étant étanches, dénuées d’humidité et écologiques. Les expériences des habitants montrent que l’atmosphère et l’air intérieur des maisons en bois sont agréables et sains, dit M. Virta.

Il pense que de nombreuses sociétés européennes visent à améliorer leur image à l’aide de la construction en bois. – Beaucoup de chaînes internationales de magasins ont choisi le bois en considération de son impact sur les consommateurs conscients de l’environnement, explique M. Virta.

La construction en CLT est une construction sèche

M. Jyrki Moilanen, directeur opérationnel de Crosslam Oy, rappelle que la construction en bois lamellé-croisé est une construction sèche pour laquelle cette société fournit des composants sur mesure. - Nous  effectuons les ouvertures pour les portes et les fenêtres et fraisons des emplacements nécessaires pour les installations de chauffage, de sanitaire, de climatisation et électriques.

- La forme dans laquelle nos produits arrivent sur le chantier est essentielle. Comme une phase intermédiaire d’usinage des éléments en bois lamellé-croisé est nécessaire, nous coopérons avec les fabricants de maisons pré-usinées et d’éléments préfabriqués. L’élément en bois lamellé-croisé constitue l’ossature portante du bâtiment. Les travaux de surface sont effectués soit en préfabrication en usine soit sur le chantier.

Selon M. Moilanen, l’élément en bois lamellé-croisé est un produit de précision qui permet une construction avec une grande exactitude. - Les éléments sont secs lorsqu’ils arrivent sur le chantier, car ils sont fabriqués et chargés à l’intérieur de l’usine.

Crosslam envisage de produire avant la fin de l’année mille mètres cubes, à savoir dix mille mètres carrés d’éléments par mois, ce qui correspond à environ deux immeubles de 15 appartements. La production comprendra des éléments d’une épaisseur de 60 à 400 millimètres. La production européenne totale en bois lamellé-croisé s’élève à un peu plus de 500 000 mètres cubes par an.

Objectif pour les exportations des maisons modulaires

L’architecte Marco Casagrande a conçu en éléments de bois massif des modules de six mètres en forme de cube  pour le marché asiatique. La construction des maisons modulaires Paracity est prévue dans les prochaines années à Taïwan, au Japon et en Indonésie. Elles seront également utilisées pour la reconstruction des zones atteintes par une catastrophe naturelle et des bidonvilles des villes à dense population. 

- Ce module en bois est destiné à résister aux catastrophes naturelles, telles que les inondations, les tremblements de terre et les incendies, dit M. Casagrande.  Une maison Paracity pourra, à l’avenir, offrir une solution rapide pour la reconstruction des zones sinistrées. Elle pourra aussi être une option pour la construction de logements dans les bidonvilles des métropoles, car les modules sont combinables en longueur et en hauteur. Des quartiers entiers peuvent être construits en créant une infrastructure entre les bâtiments. 

La première phase consiste dans le projet de construction des maisons Paracity dans la ville de Taipei sur l’île de Taïwan frappée par des inondations, dans la zone atteinte par un tsunami à Fukushima, dans le nord-est du Japon, et à Jakarta en Indonésie. Ces zones ont en commun d’avoir été victimes de catastrophes naturelles et le besoin de recevoir rapidement des logements pour les habitants des villes.

- Si elle était réalisée, la Paracity de Taipei serait la plus grande construction en bois du monde. Les négociations sont sérieuses et si avancées que le début de la production est prévu pour l’année prochaine. 200 à 400 mètres cubes seront d’abord construits. A l’avenir, la ville pourra être facilement agrandie s’il y a lieu, explique M. Casagrande.

A son avis, les éléments en bois massif représentent une construction de l’avenir écologique et durable dans laquelle l’approvisionnement en énergie et la collecte des ordures ménagères des appartements ont également été pris en considération. - L’origine du bois et son authentification sont d’une très grande importance pour le marché asiatique.

- Bien que l’exportation des structures modulaires ne constitue pas encore une activité commerciale en soi, il s’agit d’une innovation intéressante pour nous, dit M. Moilanen. Si ce projet avance ou plutôt lorsqu’il avancera, nous sommes prêts à en effectuer rapidement la mise au point technique et la construction pilote.

 

Artikkelipalvelu Markku Laukkanen

Informations supplémentaires :

Juha Virta, 040 1486550, juha.virta@crosslam.fi
Jyrki Moilanen, 044 7759603, jyrki.moilanen@crosslam.fi
Marco Casagrande, 050 3089 166, marco@paracity.fi