Commissaire aux affaires économiques et monétaires de l’Union européenneOlli Rehn: La construction en bois est une réponse au défi climatique de l’Europe

Commissaire aux affaires économiques et monétaires de l’Union européenneOlli Rehn: La construction en bois est une réponse au défi climatique de l’Europe

Pour M. Olli Rehn, commissaire aux affaires économiques et monétaires de l’Union européenne, la construction en bois est une réponse aux grands défis européens de l’avenir, tels que la diminution des émissions dues à la construction et la promotion de l’efficacité des ressources. – Bien que l’industrie du bâtiment ne soit pas au sein du système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre, la promotion de la construction en bois pourrait avoir des effets considérables en ce qui concerne la réduction des émissions, dit M. Rehn. Parmi les nouvelles possibilités de la construction en bois, M. Rehn mentionne la diminution glogale des émissions de dioxyde de carbone, la promotion de l’emploi de matériaux durables et écologiques ainsi que l’augmentation de l’efficacité des ressources dans le domaine du bâtiment. – La promotion de la construction en bois pourrait donner des résultats considérables, étant donné que le bois absorbe le dioxyde de carbone de l’atmosphère, dit M. Rehn.

Pour M. Olli Rehn, commissaire aux affaires économiques et monétaires de l’Union européenne, la construction en bois est une réponse aux grands défis européens de l’avenir, tels que la diminution des émissions dues à la construction et la promotion de l’efficacité des ressources. – Bien que l’industrie du bâtiment ne soit pas au sein du système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre, la promotion de la construction en bois pourrait avoir des effets considérables en ce qui concerne la réduction des émissions, dit M. Rehn.

Parmi les nouvelles possibilités de la construction en bois, M. Rehn mentionne la diminution glogale des émissions de dioxyde de carbone, la promotion de l’emploi de matériaux durables et écologiques ainsi que l’augmentation de l’efficacité des ressources dans le domaine du bâtiment. – La promotion de la construction en bois pourrait donner des résultats considérables, étant donné que le bois absorbe le dioxyde de carbone de l’atmosphère, dit M. Rehn.  

Le bois est, selon M. Rehn, un matériau durable, écologique et recyclable qui a été la matière première utilisée pour toute construction pendant des siècles. A son avis, il serait d’une grande importance de relancer cette tradition.  Le bois diffère considérablement de l’acier et du béton, si l’on compare l’énergie requise pour leur production et les émissions qu’ils produisent.

 - La construction en bois et l’utilisation du bois dans la production d’énergie combinées avec une gestion durable des forêts et une sylviculture lucrative produisent un cercle vertueux qui nous aidera à lutter contre le changement climatique,  explique M. Rehn. Dans ce travail, la construction en bois devra être vue comme partie du secteur cleantech et de son élaboration.

M. Rehn rappelle que l’objet des politiques dans les domaines du climat et de l’énergie est d’atteindre les objectifs fixés pour la lutte contre le changement climatique par des moyens qui favorisent la compétitivité de l’Europe et renforcent son économie.

Possibilités économiques de l’efficacité des ressources

Parallèlement au changement climatique, M. Rehn mentionne l’efficacité des ressources pour la promotion de laquelle la Commission européenne a créé un plan d’action visant à mettre au point les indicateurs et les objectifs de l’efficacité des ressources avant la fin de cette année.  

- Je vois, dans ce plan d’action, un potentiel économique considérable.  Les objectifs à fixer sont importants, car pour pouvoir réussir avec peu de ressources à l’avenir, les entreprises auront besoin d’instructions claires pour prendre des décisions d’investissement prévisibles, dit M. Rehn.

Il faudrait, selon M. Rehn, différencier entre les perspectives d’avenir à long terme nécessaires pour la croissance économique et l’emploi des matières premières. – Le bois est un matériau à usages multiples qui permet de recycler le dioxyde de carbone. Il est donc un exemple parfait de solution efficace dans l’utilisation des ressources. La construction en bois pourra être considérée comme faisant partie intégrante des changements économiques visant à développer la bio-économie toute entière, dit M. Rehn.

Il pense que, pour promouvoir le nouvel entrepreneuriat et la création de nouveaux emplois, l’UE devra soutenir la recherche-développement et les innovations et encourager les activités commerciales et les investissements. – La construction en bois est une forme industrielle qui pourra créer dans notre société de nouvelles solutions innovantes, des entreprises et des emplois dans le domaine de développement durable. Nous devons également regarder au-delà de nos frontières afin de trouver des possibilités de croissance, par exemple vers les Etats-Unis et les économies en croissance.